Responsable de salon externalisé

Paumentvier : accompagner les exposants vers la réussite lors de leur participation à un salon ou un congrès avec un stand et des services sur mesure.

Très souvent, lorsque nous avons l’occasion d’échanger avec des exposants ou des entreprises tentées par le média salon, ce sont régulièrement les mêmes questions qui reviennent :

  • Comment faire pour que ma participation soit optimale ?
  • Pouvez-vous m’indiquer les salons qui répondent à ma problématique ?
  • Que pensez-vous de cet emplacement ?
  • Pouvez-vous me dire si tel ou tel prestataire est fiable ?
  • Quelle taille de stand choisir ?

L’accompagnement des exposants est primordial pour la bonne réussite de leurs participations, et à termes pour la bonne maîtrise du media salon. Certains organisateurs l’ont bien compris et accompagnent au mieux leurs exposants, mais leur position n’est pas idéale pour prodiguer les meilleurs conseils en toute objectivité.

Ils peuvent être soupçonnés parfois de vouloir convertir un accompagnement bienveillant en ventes dérivées supplémentaires… Il existe donc une place pour une forme d’accompagnement des exposants qui concilie compétence et indépendance lors de votre participation à un salon.

Je me perçois comme un transmetteur, un passeur de savoir. Dans ma démarche il y a une dimension pédagogique assumée et voulue. Je propose d’expliquer à un exposant qui fait appel à mes services comment bien gérer son projet : du choix du salon à la gestion des leads post salons. Je peux donc à la demande “faire seul” ou bien former quelqu’un en interne qui deviendra ainsi autonome pour la prochaine édition et comprendre la gestion autour de la création et optimisation de son stand .

C’est à partir de ce constat que j’ai décidé de proposer ce nouveau métier; celui de reponsable salon externalisé en faisant le pari que souvent, au sein des entreprises, la participation a un salon était une opération ponctuelle confiée à une personne en plus d sa charge de travail habituelle. Ainsi, je me suis dit que confier cette mission à un consultant/expert indépendant avait du sens et contribuerait à fluidifier la charge de travail interne avec un coût additionnel très faible puisque financé en grande partie par une expertise métier permettant des économies de budget.

C’est en évoluant au cœur de nombreux salons en France et partout dans le monde, en tant qu’exposant puis en tant que prestataire de la filière, que j’ai réalisé combien certains exposants avaient besoin d’assistance pour mener à bien leur participation à un salon souvent carrefour essentiel pour leur marché et lieu de rencontre de l’éco-système du secteur.

Diplômé d’une école de commerce et de Science-Po Toulouse, j’ai démarré ma carrière professionnelle dans les services marketing de grandes entreprises comme Lafarge ou Grohe. Ce fut pour moi l’occasion de découvrir l’univers des salons. Tout d’abord désemparé car non formé à ce média, je n’ai eu pour premiers repères que le faible héritage laissé par mes prédécesseur et mes connaissances académiques.

J’ai pu à cette époque mesurer combien la tâche était compliquée si l’on n’est pas armé pour affronter les mille tâches que représentent la participation à un salon et la gestion d’un stand.

Ce fut néanmoins une période exaltante où je me suis fait “sur le tas” avec tous les enjeux d’une participation à un salon (en gérant des stands jusqu’à 800 m2) et en découvrir toutes les dimensions. J’ai ensuite racheté une société qui concevait et fabriquait des stands sur des salons partout dans le monde et pour tout type d’annonceur. Nos clients allant de la petite entreprise d’une dizaine de collaborateurs à la grosse multi-nationale, j’ai pu conforter mon expertise. J’ai eu la plaisir d’être Président de la Fédération des standistes et formateur (je proposais des modules pour expliquer comment gérer sa participation à un salon à des responsables de communication déjà en postes).  Je pense être un interlocuteur adapté afin de gérer pour le compte d’un exposant sa participation à un salon et aussi à accompagner “in situ” un collaborateur qui serait en charge du projet et qui souhaiterait être “coaché”  

François SIRE

Les commentaires sont clos.