Externalisation

Externaliser pour Exposer : nous sommes là pour vous aider à choisir les bons outils et pour être votre chef de projet « externalisé » si vous le souhaitez

Externaliser : de par le contexte, le marché de l’événementiel en général et des foires et salons en particulier s’est vu quelque peu bousculé en 2020 et 2021 avec le Covid-19. Pourtant, grâce à cette pandémie qui a mis à mal beaucoup d’exposants, nous avons tous été forcés de repenser nos outils de communication, notre mix-média et la façon de préparer des événements pour des annonceurs.

Ainsi, tous les secteurs de l’événementiel se sont vus chahutés et au moment où nous écrivons ils restent sans certitude de pouvoir reprendre une activité dite classique rapidement. Pour cela, beaucoup d’acteurs se sont aussi tournés vers des solutions digitales/virtuelles afin de compléter leur offre et de répondre à la situation sanitaire en cours. Chez Paumentvier Consulting nous avions déjà senti cette évolution depuis quelques années puisque nous proposions régulièrement des animations digitales sur les stands que nous pilotions pour nos clients. Autant dire que l’hybridation dans l’événementiel est un sujet qui nous parle et nous passionne. Selon nous, il n’y a pas à opposer monde réel et monde virtuel. Ce sont simplement les 2 faces d’une même pièce. Et nous sommes là pour aider les marques les exposants à réussir se virage stratégique

Bien sûr, rien ne vaut un échange humain sur un salon pour faire passer un message et mettre en avant des produits ou services mais lors des mêmes salons, des solutions digitales existaient déjà notamment pour des stands et ne demandaient qu’à être développées dans toute la filière Foires et salons. Prenons l’exemple des Keynotes (les réunions de présentation de produits) dont les annonceurs sont toujours friands. Il y a à peine 15 ans, seules quelques entreprises digitalisaient ces événements. Depuis quelques années, lorsqu’une entreprise présente un nouveau produit, la conférence se fait in situ mais aussi en streaming. Voici un très bel exemple de la complémentarité entre le monde physique et le monde digital et notre credo est que désormais les salons seront de plus en plus hybrides.

Pour les mois et années qui viennent, nous vous invitons à continuer à exposer mais en vous posant la question de où mettre le curseur entre du tout physique, du tout virtuel ou de l’hybride sachant que le dosage est différent pour chaque projet et que nous sommes là pour vous aider à établir le dosage et à mener à bien le projet.

Les commentaires sont clos.